L'envers des rimes

accueil des poètes et des nouvelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Amitiés perdues. Chapitre 14.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natacha Péneau

avatar

Nombre de messages : 1684
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Amitiés perdues. Chapitre 14.   Lun 8 Oct - 9:01

Amitiés perdues

Yves a joué au théâtre pendant toute cette année Une pièce de Pirandello « Comme tu me veux » avec Danielle Delorme qui était brillante dans ce rôle, tous les autres acteurs, bien choisis, tenaient leur place sur scène avec brio. Au deuxième acte Yves avait une scène assis sur une balançoire, il débitait ses répliques en se balançant cela avait ravi les enfants, qui comme toujours allaient voir leur père dans toutes les pièces qu’il jouait.
Quand Yves quittait la table pour aller travailler les enfants s’écriaient :
« Ce n’est pas vrai que tu travailles, tu vas faire de la balançoire. »
A la centième représentation la tradition veut que les acteurs fêtent sur scènes l’événement, une fois le public partie. Chacun apporte sa cote part .J’avais fait pour l’occasion un grand gâteau au chocolat.
Il y a une autre tradition depuis des siècles : ne jamais prononcer le mot : « corde » qui évoquait « la corde du pendu » Celui qui pas mégarde prononçait ce mot était mis à l’amande en offrant à boire à tout le plateau...(les comédiens et les techniciens y compris.)
Un copain dans la loge demande à Yves:
« Ou as-tu été en vacances cet été ? »
« Sur la cote Basque » répond mon mari.
« J’espère que tu as achetés des espadrilles ? C’est leur spécialité les semelles sont formidables elles sont en ...en... »
« en corde. » répondit mon mari sans méfiance.
Les cris ont retenti de toutes les loges ! C’était un coup monté.
« On l’a eu...On l’a eu ! A quand l’alcool à flot ? »
Nous avons choisi le soir qui arrangeait tout le monde ! Quant à moi j’ai écumé les pharmacies pour acheter de l’alcool à 90° qui me servait à faire de la vodka. Je préparais un buffet russe sur scène, cela sortait de l’ordinaire surtout que la vodka n’était pas encore rentrée dans les mœurs. Depuis ce jour Yves ne s’est jamais fait prendre avec le mot CORDE.

*************

Danielle Delorme était la femme d’Yves Robert qui voulait se lancer comme metteur en scène au cinéma. Dans son premier film sa femme serait la productrice. Ce film fait de brique et de broque sans beaucoup de moyen. Yves Robert demanda aux acteurs de jouer pour rien en leur promettant que si le film marchait il les ferait travailler par la suite dans ses prochaines productions...Ce film a fait un tabac !
C’était : « La guerre des boutons »
Quand le film est sorti j’étais en vacances avec mes trois enfants. Dés qu’il apparut sur l’affiche nous sommes allés le voir. A l’apparition d’Yves sur l’écran les enfants hurlèrent « Papa, Papa, ont est là ! Bonsoir papa... »
Tous les spectateurs se retournaient pour voir qui donc étaient les enfants de ce méchant proviseur qu’Yves incarnait dans le film.
Nous nous étions liés d’amitié avec le couple Y.Robert - Delorme.
Y.Robert avait eu des places pour aller voir jouer Edwige Feuillère dans Phèdre C’était probablement la dernière pièce qu’elle joua, elle était criante de vérité. Je parle d’elle car elle avait un défaut de la hanche et boitait ce qui ne l’a pas empêchée de faire une grande carrière au cinéma et au théâtre. Elle forçait le respect et l’admiration. Les petites midinettes qui pensent réussir en se déshabillant et couchant avec la hiérarchie du cinéma pour un petit bout de rôle ne réussiront jamais à faire carrière... il en faut un peu plus pour exister au théâtre, sur scène.
Yves Robert, était pétri de talent C’était un acteur et un metteur en scène accompli.. Il avait monté un spectacle de cabaret à « La Rose Rouge » pendant plusieurs années Lui avec sa femme Rosy Varte, les frères Jacques faisaient partie du spectacle les sketchs étaient souvent renouvelés. Il y avait toujours une surprise dans la seconde partie du spectacle avec une vedette. Nous avons été plusieurs fois à « la Rose Rouge, » et en sortions toujours éblouis, le cœur en fête par le rythme et le talent des participants...
Yves Robert a quitté Rosy Varte. Il était tombé amoureux de Danielle Delorme une petite femme délicate en apparence et refit sa vie avec elle Le spectacle de la Rose Rouge se termina ainsi.
Danielle Delorme venait de se séparer de Daniel Gélin qui était aspiré par le tourbillon de la drogue en l’entrainant sa femme avec lui.
Danielle Delorme et Yves Robert montèrent une maison de production qui produisit beaucoup de très bons films. Leur couple a tenu bon jusqu’au bout.
Par contre jamais Y.Robert ne pris mon Péneau dans un film ou une pièce de théâtre. Nous n’avons jamais compris pourquoi cette amitié si bien commencée se dénoua au bout d’un an.

à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natacha-peneau.fr
 
Amitiés perdues. Chapitre 14.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tome 5 : Les Âmes Perdues ( City of Lost Souls )
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'envers des rimes :: VOS ECRITS :: VOS NOUVELLES.-
Sauter vers: