L'envers des rimes

accueil des poètes et des nouvelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Faux départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alona

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Faux départ   Mar 26 Juin - 21:57

FAUX – DEPART

Depuis le mariage de ma sœur, il y avait pas mal de remue-ménage à la maison. J’allais sur mes 4 ans, ma mère me dit « Nat, va partir rejoindre son mari en Indochine » je demandai si elle reviendrait tous les jours « Non dit ma mère, c’est trop loin ». Depuis mes pleurs ne me quittaient plus, ma sœur s’occupait de moi , je ne pouvais pas imaginer son absence. Un jour mes parents m’appelèrent pour m’annoncer :
« Tu vas partir avec Nat », le bonheur m’envahit et je suivais ma sœur partout, elle avait plein de démarches à faire, des achats aussi, je ne la quittai plus. Elle m’expliquait le climat du pays où nous allions, répondait à mes questions, je voulais tout savoir.
J’avais, de mon beau-frère, le souvenir d’un jeune homme très beau, gai et me portant sur les épaules, alors j’étais vraiment heureuse à l’idée d’aller le rejoindre dans un pays mystérieux.
Je me souviens des préparatifs, ma sœur commença par sa valise, elle prenait surtout des vêtements d’été, j’ai retenu qu’il faisait surtout chaud là-bas et aussi qu’il pouvait pleuvoir pendant une longue période, cela ne me gênait pas, du moment qu’elle m’emmenait avec elle.
Ma sœur allait sur ses 18 ans, elle était enceinte et se fatiguait vite, parfois elle pleurait, je ne comprenais pas pourquoi ?
Enfin la veille du départ, on prépara ma valise, je pouvais choisir les robes que j’allais prendre, pas trop de jouets pour que le bagage ne soit pas trop lourd.
Le dîner fut amélioré, mes parents étaient tristes, ma sœur aussi, j’étais la plus heureuse de tous et je riais, plaisantais, posais des questions jusqu’à ce que ma mère me mit au lit un peu excédée.
Je ne dormis pas beaucoup cette nuit, je réalisais que j’ allais quitter mes parents, je les aimais beaucoup, je comprenais mieux leur tristesse. Je me promettais d’être sage, je savais que Nat allais avoir un bébé, il ne fallait pas la fatiguer. Au fond de moi je voulais une petite fille, je pourrais jouer avec elle, maman m’avait dit qu’on ne choisit pas et on saura à la naissance.
Le lendemain, nous nous préparâmes, je surveillais ma valise, tellement j’avais peur de l’oublier et ne plus pouvoir partir. Ma sœur m’avait dit qu’il y avait des écoles française là-bas. Tout était prévu à l’avance et la journée risquait d’être fatigante, entre le train et le bateau.
Mon père nous arrêta devant la gare et nous quitta pour aller travailler, ma mère m’avait pris un coussin, un autre pour ma sœur pour dormir dans le train, le voyage durait longtemps.
Enfin le train est arrivé, nous sommes montées toutes les trois, ma sœur avait réservé sa place et je m’assis à côté d’elle avec mon coussin, ma valise était en haut, à côté de celle de Nat.
Brusquement maman me dit « Nous allons acheter des bonbons » , je la suivis sans méfiance. Ma mère me demanda de choisir les bonbons que je voulais, je le fis très sérieusement.
Instinctivement je tournai la tête à cause d’un bruit et je vis le train où je devais partir avec Nat s’éloigner, je criai « maman, il faut courir pour le rattraper », elle me prit dans les bras et me dit « Tu ne partiras pas, ce n’est pas possible – Et ma valise ? – Elle est vide répondit-elle – Pourquoi je ne pars pas criais-je en pleurant ? – Nat ne pouvait pas t’emmener – Alors pourquoi elle m’a dit que je partais ? –Ma mère ne savait plus quoi répondre et me donna les bonbons.
Je tenais instinctivement les bonbons dans les mains en regardant s’éloigner le train.
Je ne croyais toujours pas maman. Ma valise était dans le train, ma mère l’a raté et ne voulait pas me le dire
Nous sommes rentrées, j’étais toujours en larmes et là je vis mes affaires rangées dans l’armoire, en effet, la valise était vide.
Ce fut le premier mensonge adulte, suivi d’autres, plus tard. Comme il m’a fait mal !

Elena 2008


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Péneau

avatar

Nombre de messages : 1684
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Faux départ   Mer 27 Juin - 3:44

Merci d'avoir mis cette nouvelle, il fallait la mettre dans les nouvelles et non dans les poèmes ...Mais cela n'a aucune importance...
Bonne journée, je t'embrasse tendrement
Nat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natacha-peneau.fr
Alona

avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Faux départ   Mer 27 Juin - 3:52

Désolée pour mon étourderie et je viens de la mettre dans les nouvelles Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Péneau

avatar

Nombre de messages : 1684
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Faux départ   Mer 27 Juin - 4:25

Je vais le laisser sur les deux en attendnat.
bisous
Nat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natacha-peneau.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faux départ   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faux départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faux départ
» TdB / RvB 2013... le Faux Départ
» [Messina, Marion] Faux départ
» Liste des faux éditeurs à risque
» [PAYPAL] Attention aux faux mails !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'envers des rimes :: VOS ECRITS :: VOS POEMES-
Sauter vers: