L'envers des rimes

accueil des poètes et des nouvelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Grand Marché

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rodes

avatar

Nombre de messages : 1153
Date d'inscription : 06/07/2006

MessageSujet: Le Grand Marché   Mar 29 Mai - 3:31

Au marché du poète on court, on se bouscule,
Ca sent la rime frite et le vers en cornet.
On jette vaillamment des mots sur la bascule,
On brade les quatrains, la verve et le sonnet.

Là-bas, près d’un étal, une jeune poissarde,
Etiquetant le prix d’un amas de crapauds,
Harangue, sans pudeur, du haut de sa cuissarde,
Une foule insipide et veule de badauds.

Ici, voyez le Duc qui chausse ses lunettes
Et déclame un poème hautement inspiré
Pour gagner la faveur de quelques midinettes
Lascives et mouillant leur jupon déchiré !

Le sage vénérable, ami de la culture,
Il ne parle jamais sans lever vers les cieux
Son œil trempé de pleurs et de déconfiture,
Et clame son terroir d’un air sentencieux.

La veuve de l’amour, éternellement seule,
Et qui pleure un amant comme on rince un torchon,
Emplissant l’air du soir de sa plainte bégueule,
Elle traîne son cœur tel un gros balluchon.

Au marché du poète un jour s’est fait la belle,
Ca sent la rime morte et le vers en cageot.
On jette vaillamment les mots dans la poubelle,
On rêve de quatrains au fond de son pageot.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natacha Péneau

avatar

Nombre de messages : 1684
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Le grand marché   Mar 29 Mai - 14:40


un poème puissant je l'ai lu et relu à haute voix ! c'est beau, merci
Natacha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.natacha-peneau.fr
Marie

avatar

Nombre de messages : 862
Age : 63
Localisation : CHOISY-LE-ROI
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Le Grand Marché   Sam 2 Juin - 2:13



Rodes, des images qui n'appartiennent qu'à vous et que je suis ravie de retrouver.


"

La veuve de l’amour, éternellement seule,
Et qui pleure un amant comme on rince un torchon,
Emplissant l’air du soir de sa plainte bégueule,
Elle traîne son cœur tel un gros balluchon.

"

Et voilà du Rodes !

Marie

_________________
La poésie est l'euphorie de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Grand Marché   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Grand Marché
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grand marché d'art contemporain à la Bastille
» La Saga des Vikings
» [sondage] Duel Jane Austen n°9 - Willoughby vs Wickham
» [Gonzales, Guillaume] Viandes et légumes
» Cherche jeu Tower Bloxx

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'envers des rimes :: VOS ECRITS :: VOS POEMES-
Sauter vers: