L'envers des rimes

accueil des poètes et des nouvelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jeanne avait seize ans....2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mamyblue

avatar

Nombre de messages : 512
Age : 70
Localisation : la Dombes ( 01)
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Jeanne avait seize ans....2   Sam 12 Jan - 1:19

-2-

Le Dimanche matin, Tante mettait Jeanne, dans un grand « tub » au milieu de la cuisine, comme elle le faisait pour tous les enfants jusqu’à 10 ans, et la lavait. La cuisinière, les jours d’automne et d’hiver ronflait, pour qu’ils ne prennent pas froid, car le docteur était loin et coûtait cher.
La pièce s’embuait et l’odeur du savon chatouillait les narines de Jeanne.
Les serviettes étaient rêches, mais cela faisait circuler le sang, clamait tante, en frottant de plus belle.
Les enfants, attendaient leur tour en riant et en se chamaillant.
Puis habillés avec les vêtements du Dimanche, et les rubans dans les cheveux des filles, ils allaient à la messe de 11 heures.

La carriole avait été préparée. C’était Lucien qui le faisait. Lucien était le premier enfant qui avait été confié. Normalement, à l’âge du service militaire, il aurait du être émancipé et quitter la ferme.
Mais il boitait, un problème de luxation de hanches pas soigné, il avait été dispensé de faire son service militaire, et tout naturellement était resté à la ferme. Il recevait un peu d’argent de poche, et était un bras droit précieux, maintenant que les fils avaient quitté la ferme.
Taciturne, il parlait peu.
Mais il faisait des sifflets, des pipeaux, dans les cannes, comme personne pour les garçons et des poupées pour les filles avec les épis de mais.
Il menait la charrette et emmenait la Tante et les enfants à l’église du village Chatenay, tous les dimanches matins et aux fêtes carillonnées. C’était une petite église romane, L’Oncle, lui, allait au café, libre penseur, il préférait aller faire une partie de carte. Rare loisir qu’il s’octroyait.
Jeanne aimait par-dessus tout, ce moment de communion.
Son esprit s’élevait aux paroles du prêtre. Elle ne comprenait pas toujours pourquoi le curé se mettait à élever la voix et parler de punition divine.
Pierre, son ami d’enfance, bien que plus âgé qu’elle, était enfant de chœur.

Lorsqu’elle était arrivée à l’école, dans cette classe de campagne, classe unique, il l’avait toujours protégée.
Sa grande taille, et son franc parler, le faisait respecté des autres garnements. De plus, la ferme de ses parents était sur la route qui menait, à la « combe du replat » lieu dit de la ferme des Chemarin.
Jeanne le regardait un peu comme un grand frère. Plus âgé qu’elle de trois ans, il la protégeait.
Il avait pour elle, une réelle affection. Il lui gardait un bonbon, l’aidait à sauter par-dessus les ornières sur le chemin, lui montrait les vols de canards, et des oies cendrées.
Les foins et la batteuse réunissaient tous les paysans voisins. Le matériel et la main d’œuvre étaient mis en commun.
Au moment des foins, il l’aidait le soir tombé, à monter en haut de la charrette.
Elle adorait ces moments privilégiés, lorsque le ciel rose, semblait rejoindre la terre, ou l’odeur de l’herbe coupée l’enivrait, et Pierre menait d’une main ferme les bœufs.
La vie ne pouvait être que cela. Calme et sérénité avec Pierre comme guide et défenseur, toujours.
Elle n’aidait pas aux travaux des champs, car elle était menue. Mais elle apportait aux travailleurs, plusieurs fois par jour, les paniers avec le repas et la boisson.
Les bouteilles que l’on mettait à rafraîchir dans les rus qui traversaient les champs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie

avatar

Nombre de messages : 862
Age : 63
Localisation : CHOISY-LE-ROI
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Jeanne avait seize ans....2   Sam 12 Jan - 8:41

J'ai hâte de connaitre la suite...cela me plait beaucoup,

Merci Denise,
Marie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jeanne avait seize ans....2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Penderwick, de Jeanne Birdsall
» Magog Henri-Jeanne
» [Sollogoub, Tania] Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous
» Quartier Jeanne D'arc
» Rare bouton à l'effigie de Jeanne-d'Arc - fin XIX / début XXème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'envers des rimes :: VOS ECRITS :: VOS NOUVELLES.-
Sauter vers: