L'envers des rimes

accueil des poètes et des nouvelles
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Monde de Leida

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bernard augendre



Nombre de messages : 135
Localisation : Nevers
Date d'inscription : 23/03/2006

MessageSujet: Le Monde de Leida   Ven 17 Aoû - 7:41

«  Sergent, vous m’entendez ?? » «  Sergent ?? … Vous m’entendez ?? »
J’ai du sable plein la bouche… Où il est passé ce con ?
«  Sergent , vous m’entendez… ?? »
Bon dieu, comme j’ai mal, c’est quoi ce point de côté ?? … Ils devraient être revenus maintenant… Et Bradley , je ne le vois plus … Les yeux me brûlent, c’est ce putain de sable, y’en a trop, partout… j’en ai trop marre… j’ai trop mal au ventre… j’ai envie de gerber…
«  Brad, t’es là ??… Tu m’entends ??…   Brad ?? »
Je voudrais bien ronfler un peu, me tirer de ce bled pourri et dormir un peu…Je suis trop crever là… Il faudrait que je me tourne, j’ai du sable plein la bouche… Ça canarde encore pas mal… J’espère qu’on a pas trop de dégâts… Ils sont relous, ces oussamas… On a dû toucher le gros lot avec ce village, un vrai un nid de vipères…

--- Bradley, tu es ok ??
--- Ouais , sergent !!
--- Danido , ça va ??
--- Oui, oui, on fait avec !!
--- Jefferies ??
--- …
--- Jefferies ??
«  Oui, sergent… à vos ordres sergent… je me lève… dès que je peux… je suis naze là… c’est ce putain de sable… j’ai trop mal, sergent… attends un peu, sergent… Double-You va pas m’en vouloir…on a fait du bon boulot, ici… n’est-ce-pas, sergent… je vais ronfler un peu… ça péte déjà moins, on dirait… »

--- Merde, sergent, il est plein de sang … Jefferies est touché !!
--- Son pouls !! Prends son pouls !!
--- …
--- Bon dieu !! Caporal Bradley, regarde s’il vit encore !!
--- Je sens rien, sergent, je sens rien !!
--- Merde, Jefferies !!


* * *

----- News ---- News ---- News ---- News ---- News ---- News ---- News ---- News ----

« Une mission de routine , semble t-il, qui finit dans le sang !! Le 3851ème soldat américain est tombé ce matin en Irak, dans un petit village au Nord de Bagdad : de plus amples informations dans nos journaux du soir …. Le Président Bush est intervenu en direct depuis sa résidence d’été…. »

* * *

Foutu désert !! C’est plus grand que je pensais l’ Irak !! Qu’est-ce que c’est beau !! C’est dingue, j’avais jamais fait attention … On dirait que ça va maintenant , j’ai plus trop mal, ça passe. Allez , zou, je me lève, il faut que je rejoigne les autres. Finie la petite sieste…
Y’a plus de poussière … Plus un poil de vent… C’est bizarre ce changement ... Tout est si clair maintenant, le ciel est si bleu… Où sont les autres ?? Et ce village de rats ??
--- Hello !! Y’a quelqu’un ??
--- Oui , il y a moi !!
--- Qui a parlé ??
--- Moi !!
--- Qui moi ??
--- Tu peux me voir quand tu veux .
--- C’est bon , montrez-vous maintenant !
--- Ça va, c’est juste une question d’ajustement, comme le vent ou la poussière. Quand ta peur se sera estompée.
--- Mais t’es ouf !! J’ai pas peur, je serais pas en Irak si j‘avais peur. Je serais pas venu descendre tous ces Al-qaida . Les Twins Towers, ça te dis quelque chose ?
--- Désolé, je pense n’avoir jamais entendu parler de cela . C’est normal, beaucoup de choses
m’échappent à ton sujet. Et quoiqu’il en soit, tout cela n’a pas grande importance .
--- Comment ça pas d’importance, c’est une guerre que l’Islam a déclaré à l’Amérique !! Tous ces innocents dans les Towers, les passagers des avions , comment tu peux dire ça ? ? Et d’abord , toi qui cause si bien ma langue, t’es qui d’abord et qu’est-ce que tu fous en Irak , t’es un sale espion, c’est ça, tu veux me liquider ? ?
--- Dommage, tu commençais à m’apercevoir, tu es de nouveau trop empli de crainte… Tu sais, je ne suis rien de ce que tu crois… Calme toi … Réellement, je ne sais pas de quoi tu veux parler. Une chose dont je suis tout à fait sûre, en tous cas, c’est que nous ne sommes pas en Irak !!

* * *

--- Comment trouves-tu le monde qui nous entoure , sympà , n’est-ce-pas ? C’est cool !!
--- Tu causes comme moi maintenant !!
--- Qui se ressemble s’ajuste et s’assemble !!
--- Eh , fais gaffe, quand même, je ne suis pas gay !! Me cherches pas trop sur ce terrain là !!
--- Tu es trop drôle toi, tu ne sais même pas si je suis mâle ou femelle, masculin ou féminin, le ying ou le yang .
--- Oh ça va, je pige rien à ce que tu dis d’abord . J’en ai marre maintenant, je voudrais rentrer à la maison. J’ai ma mère qui m’attend là-bas, je l’ai fait mourir de peur et de chagrin en m’engageant pour cette guerre. Tout le monde disait que c’était ce qu’il fallait faire. Je crois bien que c’était bien nul, plutôt. Je sais plus. Je sais plus rien. J’en ai trop marre de jamais rien comprendre à la vie.
--- As-tu vu déjà le chemin parcouru depuis ton retrait ?
--- De quoi tu parles encore ? Allez lâche-moi maintenant !! Je vais chercher les autres.
--- Regarde autour de toi !! Comme le ciel s’est ouvert. Comme le désert est vaste. Où pense tu aller à cet instant ? Tu es là où tu dois être. Ici et maintenant… Et avec moi…

* * *

--- Je me souviens de cette douleur et Brad qui gueulait qu’il ne sentait plus mon pouls ; j’avais du sable plein la bouche ; j’ai l’impression que c’était il y a des siècles ; comment c’est possible tout ça ; je suis même pas mort, d’abord, puisque je peux te parler ; c’est quoi tout ce cirque ; et t’es qui , toi, Jésus, Bouddha, Allah, … ah non, là je ne pourrais pas !!
--- Je ne connais pas ces personnages, mais c’est vrai que tu as beaucoup souffert et même bien avant ton retrait. Mais l’Eveil ne se fait pas en un instant. Même si le Sommeil semble passer instantanément, l’Esprit doit s’ajuster et des souvenirs parasites l’accompagnent encore un temps. Mais ça va passer. Regarde autour de toi. Nous arrivons. Les Autres vont apporter de nouvelles informations.
--- On arrive où, on a même pas remué un seul orteil. Depuis le début, je suis poser sur mon cul à regarder le ciel bleu-mauve et ce désert si beau , si beau que je crois aux yeux d’une femme, à ce voyage que je ferais avec elle si seulement elle daignait être réelle, si seulement elle se décidait à poser ses fesses à mes côtés pour discuter un peu, juste pour un peu parler de ce ciel allumé… Mais comme cet endroit est magnifique avec ces ocres, ces tendres rosés, ces opales, ces dunes lentes et douces, cette immensité bleuté où je plane ! ! Je commence à te voir maintenant. Mais tu es… ?? … Oh non !! Comment j’ai pu passer à côté de ça ? Comment ai-je pu m’éloigner de toi ?
--- Nous le faisons tous un jour ce mauvais rêve de la Vie incarnée mais le retour se fait toujours et toujours les yeux plein de sable, plein de larmes ou de sang. Nous passons tous par cette étroite matrice qui nous forge à la vrai vision. Tu m’es revenu. Je t’ai toujours attendu. Assise depuis toujours prés de toi à te parler de ce Ciel que tu avais oublié, mais tu ne m’ententais pas. Maintenant que l’Eveil se fait en toi, regardes moi et dis moi ce que tu vois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Monde de Leida
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tour du monde en voilier
» Le compteur du monde
» Les mentalistes du monde entier
» Glyos, le monde intergalactique
» Vers le monde féérique de Sabine Hoffner-Begel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'envers des rimes :: VOS ECRITS :: VOS NOUVELLES.-
Sauter vers: